Sur la courbe de tes yeux

Publié le

Je sais que beaucoup d’entre vous se sont posé la question suivante : Quelle relation existe-t-il entre L’amour d’ALLAH et le poème de Paul Eluard ? Mais personne n’a pris l’initiative de me le demander, peut-être que personne n’a lu, personne n’a remarqué, cela ne fait rien, je vous réponds quand même :

 

Lorsqu’ALLAH nous ordonne de faire une chose et de ne pas faire, c’est  LUI le tout PUISSANT qui nous a créé, IL sait exactement ce qui attire un homme vers une femme…la Fitna et puis les sérieux  problèmes sociaux qui finissent le plus souvent par un suicide.

 

Paul Eluard vous expliquera la part des yeux dans la beauté de la femme :

http://amourd-allah.over-blog.com/article-la-courbe-de-tes-yeux-43688167.html

 

En deux fameuses phrases, le célèbre poète nous donne d’une façon indirecte, une raison indéniable que les yeux doivent être cachés car ils peuvent être une vraie source de Fitna. Il me semble que les yeux d’une femme sont plus du deux tiers de sa beauté. Sinon, vous savez qu’un homme épris d’une femme fait l’impossible à savoir, l’absurde  de la rencontrer de la voir, de la garder auprès de lui, ce qui mène à un véritable pêle-mêle dans les relations familiales qui conduit sans doute à une chaîne de suicide que j’appellerais « dalidien » qui trouve que : "La vie m'est insupportable, pardonnez-moi." :

http://agora.qc.ca/thematiques/mort.nsf/Dossiers/Dalida

 

Certes ALLAH ne nous a pas ordonné de mettre le burqa mais ALLAH nous a dit clairement de cacher toute beauté, sans précision :

 

Sourate : LA LUMIERE
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

 « Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. (30) Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès(1). (31) Mariez les célibataires d’entre vous et les gens de bien parmi vos esclaves, hommes et femmes. (1) S’ils sont besogneux, Allah les rendra riches par Sa grâce. Car (la grâce d’) Allah est immense et Il est Omniscient. (32) »

 

 

 

 

 

Publié dans Islam et femmes

Commenter cet article