L’Islam est la religion du pur et correct instinct.

Publié le par Amoureuse d'ALLAH

A l’université, le professeur du module de traduction de l’anglais vers l’arabe, nous a chargés de traduire l’œuvre de Charles Dickens intitulé « Great Expectations », ma camarade et moi étions chargées de traduire le douzième chapitre, intitulé « Découverte de la vérité. ». Faute de temps, il ne nous a proposé que le résumé de l’œuvre, sinon il nous fallait plus de six moi pour l’achever ! Moi qui déteste les romans, les récits réalistes ou non, cela me semblait une sorte de punition ! Je ne trouvais aucun plaisir de le traduire, je ne voyais même pas la valeur de cet œuvre ! Bref, j’ai commencé le travail avec ma camarade, qui sauta de joie lorsque le professeur nous a annoncé la mauvaise nouvelle de ce soit disant « grand projet » comme il le considérait. Je devais d’abord lire les lignes, puis entre les lignes, c’était navrant…cependant, une fois j’ai lu les premières lignes, j’ai trouvé un très grand trésor! Eh, oui, j’ai découvert que l’Islam est la religion de l’homme libre, de l’instinct comme a dit le prophète Mohammad que le salut soit sur lui, depuis plus de quatorze siècles. Deux remarques que j’ai pu faire à ce sujet : Etre jaloux de sa femme, ne veut pas dire la soumettre !!! Le personnage principal de l’histoire, Mrs Pip, aimait une fille qui s’appelait Estella. Remarquez bien avec moi ce qu’il a dit : « Le nombres interminables de jeunes qui l’admiraient me dérangeait beaucoup et embrasait ma jalousie envers elle. » dans une petite conversation avec Estella, Pip essaya avec avidité de l’empêcher de sourire à Bentley Drummle, l’un des ses plus sérieux rivaux. Pip proposa à Estella de ne pas lui sourire, de ne pas le regarder…La mixité dérange les hommes libres, n’est-ce pas ? Il n’y a ni union libre, ni en couple… Il ajouta aussi : « Bien que je n’ai jamais eu de joie auprès d’elle, (cela veut dire qu’elle ne l’encourageait pas) , mais, je n’ai jamais cessé de penser à elle. » puis nous allons nous concentrer sur cette expression : « Mon souhait le plus précieux était de me marier avec elle. » Cette dernière phrase m’émerveille depuis que je l’ai lue, quelle joie de voire qu’un homme qui n’a rien à voire avec notre religion, nos principes et notre mode de vie évoquer une chose si proche de nous, si familière…Si pure , si propre, si saine…Et oui, tous simplement c’est ça l’Islam ! Il est tellement facile, beau et digne de suivre par des gens aussi purs que sains ! La femme musulmane n’est ni pute , ni soumise !

Publié dans Islam et femmes

Commenter cet article