Un verre de lait

Publié le

Un jour, un pauvre garçon, qui vendait des articles de porte en porte pour payer ses études, s'aperçut qu'il ne lui restait qu'une pièce de 10 cents et il avait faim. Il décide donc de demander un repas à la prochaine maison.

 

Cependant il perdit sa hardiesse lorsqu'une jolie jeune femme ouvrit la porte. Au lieu du repas, il demanda plutôt un verre d'eau. Elle vit qu'il était affamé et lui apporta un grand verre de lait. Il le but lentement et demanda:- « Je vous dois combien? »

- « Tu ne me dois rien du tout », répondit-elle:- « Maman nous a appris de ne jamais accepter d'être payé pour une gentillesse». Il répondit : - « Alors je vous remercie du fond du coeur ».

En quittant la maison, Howard Kelly, en plus de se sentir plus fort physiquement, sentait aussi un regain de foi en Dieu, car il était sur  le point d'abandonner.

Plusieurs années plus tard, cette même jeune femme tomba gravement malade. Les médecins locaux étaient mystifiés. Ils l'envoyèrent dans la grande ville où ils firent appel aux spécialistes pour se pencher sur cette maladie rare.

 

Le docteur Howard Kelly fut appelé en consultation. Lorsqu'il entendit le nom de la ville d'où elle venait, une lueur étrange brilla dans ses yeux. Immédiatement, il se leva et alla dans le couloir menant à sa chambre. Vêtu de son sarrau, il entra la voir. Il la reconnut aussitôt. Il retourna à la pièce des consultations, déterminé à faire de son mieux pour sauver sa vie.

 

A partir de ce jour, il porta une attention toute spéciale à son cas. Après un long combat, la bataille fut gagnée.

 

Le docteur Kelly fit la requête que la facture finale lui soit envoyée pour approbation. Il y jeta un coup d'oeil, écrivit une note dans la marge et envoya la facture à la chambre.

Elle craignait de l'ouvrir, étant certaine que ça lui prendrait le reste de sa vie pour la payer en entier. Elle l'ouvrit, finalement. Quelque chose capta son attention sur le côté de la facture.

Elle lut ces mots: Payé en entier avec un verre de lait. Signé : docteur Howard Kelly.

Des larmes de joie inondèrent ses yeux et son cœur rempli de joie pria : « Merci mon Dieu, que ton amour se répande à travers les cœurs et les mains des humains ».

Il y a un dicton qui va comme suit :

Du pain jeté à l'eau vous revient.

 

L'acte de bonté que vous faites aujourd'hui peut bénéficier à vous ou à une personne que vous aimez au moment où vous ne vous y attendez pas. Si vous ne revoyez pas cet acte de bonté, au moins vous aurez fait du monde une place où il fait bon vivre. Et de toute façon, n'est-ce pas  le but de la vie?  

Plusieurs entrent et sortent de notre vie mais seuls les vrais amis laissent leurs empreintes dans nos coeurs.

                                                                                     www.chezmaya.com

 

                                                                                                 

 

 

Publié dans Islam et vie

Commenter cet article

imane03 13/01/2010 11:53


juste pour te dire que tu as un super blog avec tes propres opinions trop bien !!!
lol


Amoureuse d'ALLAH 12/01/2010 18:15


Merci ma soeur!


Amoureuse d'ALLAH 12/01/2010 18:14


Merci ma soeur!


imane03 11/01/2010 18:22


ouah toujours aussi emouvante tes histoires !
merci pour le partage