Pourquoi ils sont beaucoup plus heureux ?

Publié le

Pourquoi ils sont beaucoup plus heureux ?

 

Je pense que vous, ou la plupart d’entre vous, avez visité des pays arabes ou musulmans. Je veux attirer votre attention sur un secret, une question que presque la plupart d’entre vous, n’avait trouvé d’explication. Les  remarques que font ces visiteurs tournent autour d’une idée : Ces gens là  qui vivent dans la plus profonde pauvreté, la nécessité, le besoin…sont-ils heureux ? Une autre question plus claire :

    Pourquoi les musulmans sont heureux ?

Dans sons site Marie Andersen, psychologue et psychothérapeute écrit :

Méharée au cœur du Sahara

« Depuis 1998, j’organise des expéditions dans le désert du Sahara, destinées à ceux et celles qui ressentent le besoin de s’offrir une pose, de prendre du recul, à ceux qui souhaitent marcher dans les plus beaux paysages du monde avec des Touaregs, ces hommes qui vivent la liberté tout autrement qu’ici et font face à l’existence avec une philosophie tellement différente de la nôtre, faite de patience, d’acceptation, d’hospitalité, de respect et de joie...

Mais il est aussi destiné à tous les amoureux du désert, à ceux que les grands horizons fascinent, à ceux qui aiment le calme, le silence et la simplicité.

Il ne s'agit pas de faire de la thérapie de groupe dans le désert, le simple fait de partager la vie de ses habitants dans le respect du rythme et de la nature des lieux est thérapeutique en soi. (…)

Source : http://www.marieandersen.net/sahara.html

 

Croyez-vous vraiment que le lieu est thérapeutique en soi ? Si cela  est vrai pourquoi, donc les soldats de l’armé américaine qui se trouvent  dans des lieux thérapeutiques en en soi se suicident-ils ?

 

Désolé, mais je réponds : Non ! Il n’y a aucune thérapie dans ces lieux, madame.

Seule la croyance en ALLAH qui est source de toute joie ! J’ai fait l’expérience suivante dans un lieu qui n’est guère thérapeutique en soi, je me promenais en famille, lorsque j’ai vu trois petites filles transportant de lourds jerrycans d’eau, car ces lieux souffrent en plus du manque de l’électricité, d’un manque insupportable d’eau. Je me suis très vite rapprochée d’elles et après le salam – non pas le salut – car ce mot a une force que je l’expliquerai après, j’ai questionné les fillettes :

-         Comment allez-vous ?

-         AlhamdolALLAH, on est bien.

-         Vous habitez loin ?

-         Non, à quatre kilomètres seulement.

J’ai faillit tomber, comment à quatre kilomètres ! Mais, je ne voulais pas leur compliquer l’existence, j’ai répondu tout de suite :

-         Combien de fois, vous faut-il  de transporter de l’eau, par jour.

-         A chaque fois, qu’on a du temps, après l’école…

-         C’est dur, non ? a propos de l’école, vous êtes de bonnes élèves ou…

-         A l’école, alhamdolALLAh on est bonne, oui. Concernant l’eau, c’est dur, mais, alhamdolALLAH, on arrive facilement à le faire, on est trois !

-         Trois braves fillettes ! Qu’ALLAH vous aide, salam alaykom.

-         Amine, wa alaykom salam.

 

Et oui, quatre  kilomètres, ce n’est rien, à l’école, elles arrivent à réviser, à passer à l’école. Cela est incroyable pour quelqu’un qui ne croit pas en ALLAH. Mais pourquoi cela est facile …à suivre.

Publié dans Islam et vie

Commenter cet article

Marie Andersen 04/04/2010 15:08


Bonjour,

Je découvre que vous avez mis en ligne sur votre site un extrait d'un de mes articles, sans m'en demander la permission, et que vous vous adressez à moi. Comment pourrais-je vous répondre si vous
ne vous adressez pas VRAIMENT à moi, en créant d'abord un LIEN avec la personne dont vous prenez les mots?

Ensuite, pour répondre à votre accusation assez superficielle, je dois attirer votre attention sur le fait que je ne FAIS PAS DE THERAPIE dans le désert, Monsieur! Le désert n'est pas une salle de
travail pour Occidentaux en recherche de paix à bon marché, vous avez donc rasion de vous insurger contre cet usage, mais ce n'est PAS CE QUE JE FAIS. Quand je vais dans le désert, je ne FAIS rien,
je vais juste sentir, voir, réfléchir et rencontrer les gens qui y vivent et qui m'accueillent, et qui au fil du temps (12 ans) sont devenus mes amis, c'est tout.

Bien à vous,

Marie Andersen.
PS: J'apprécie néanmoins que vous ayez mis un lien avec le site source, le mien, ça c'est correct. Merci.


Amoureuse d'ALLAH 04/04/2010 20:47


Votre visite est un honneur pour mon blog ! Je considère votre commentaire une formation, pour moi. Je m’excuse si cela vous a touché. Amicalement.


imane03 29/12/2009 14:51


Merci , je n'attends que ça ... LA SUITE !!! lol


Amoureuse d'ALLAH 28/12/2009 19:04


Merci Imane, qu'ALLAH te bénisse ma soeur! Tu viend de me donner un souffle pour terminer l'article! Je le ferais très vite pour toi ma soeur


imane03 28/12/2009 17:21


ouah un article qui m'a fait réfléchir .
Bravo pour ces réflexions intéressantes !
Au plaisir de te relire