Et puis le 11 septembre est arrivé.

Publié le

J’ai tout de suite pensé que c’était une manipulation et qu’on allait mettre ça sur le dos des musulmans. Ben Laden commandant un tel attentat depuis une grotte afghane, c’était un peu gros. Un an après la venue des émissaires saoudiens, j’ai reçu mon admission. Je suis parti quatre ans étudier à Médine, au frais du roi. L’Arabie saoudite m’offrait un billet d’avion par an, une bourse d’études tous les mois et un logement. Le retour a été un grand choc. Là-bas, vous êtes comme un poisson dans son aquarium. Ici, vous avez les regards de travers, la galère… Je me suis marié en 2006, avec une jeune femme, qui était salafiste comme moi. Dans la rue, on ne passe pas inaperçus avec son jilbeb, qui ne laisse apparaître que son visage et ses mains. Je comprends la curiosité des gens, en revanche, je n’admets pas les propos haineux. C’est un manque d’éducation. Le port du niqab est recommandé par nos savants, mais le choix appartient à ma femme, et personnellement, je trouve qu’on se fait assez d’ennemis comme ça.

Pour lire toute l'histoire:
http://lejardindessoeurs.over-blog.com/article-thomas-alias-abbas-42786037.html

Publié dans Islam et vie

Commenter cet article

Amoureuse d'ALLAH 13/01/2010 21:23


lol j'ai compri tu es fidèle à la version originale, j'ai cru que c'est toi qui l'a écrit, lol


imane03 13/01/2010 11:48


je vois que tu t'es renseigné vis à vis du poème , mais en verité si je laisse le poème comme ça c'est parceque ce n'est pas de moi
le mot de la fin : LOL