C’était une maman…

Publié le

 

Elle aimait son fils plus qu’elle aimait autre chose. Orphelin, enfant unique, cela suffit qu’elle lui verse… offre toute sa tendresse, son amour…Elle voyait en lui toute sa vie ! C’était son âme !

 

        Les années passèrent très vite, son âme grandit, il très joli, il ressemblait à son père. Quelle fierté ! Il est écolier, elle est très fière, surtout lorsqu’elle le tenait à la main, l’accompagnant à l’école, l’embrassant devant le portail et le suivant des yeux courir pour rejoindre les camarades de classe.

        Mais, plus qu’il grandissait, plus qu’elle constatait que  ses émotions, envers elle, s’éteignaient peu à peu. Pour le tester, un jour, elle s’est faite blessée ! Il n’a pas bougé…pas un seul regard !

 

Un jour, en l’accompagnant à l’école, tout en voulant l’embrasser comme d’habitude, il s’éloigna et s’en alla à toute allure pour regagner ses compagnons. Le cœur brisé, les yeux en larmes, la mère resta surprise du comportement de son fils. Une fois à la maison, elle demanda une explication, alors là, elle a entendu le mot qu’elle n’a jamais imaginé que son âme puis lui dire : «  Je ne t’aime pas ! Je te déteste ! Tu fais peur à mes camarades espèce de borgne ! »

 

Depuis ce jour, elle a décidé de ne plus l’accompagner dehors, quoi qu’il se passe car elle ne veut pas qu’il soit méprisé par ses camarades à cause d’elle. Absorber sa tristesse, ne vivre que pour veiller sur lui sans réfléchir à son joli petit cœur, à quoi réfléchit-il ? M’aime-t-il ou non ?

 

Des années passèrent, l’enfant est devenu homme, l’écolier est devenu universitaire diplômé, il travaille maintenant, mais depuis une semaine, il n’est plus là ! Il a choisi de quitter sa mère, il s’est acheté une belle maison, loin de sa mère… à suivre

 

Commenter cet article